Avocat accidents de la vie courante Paris

L'indemnisation du dommage corporel concerne de nombreuses situations - il peut s'agir de victimes d'accident de la route, de victimes d'accidents médicaux, de victimes d'accident de la vie courante, ou encore d'accidents qui ont leur cause dans des activités de loisirs.

Les accidents de la vie courante

Les accidents de la vie courante sont ceux qui peuvent arriver au quotidien - tels que par exemple des chutes sur un trottoir, le fait de glisser dans un supermarché, de se heurter contre des obstacles mal placés ou encore recevoir sur soi des objets mal fixés ou en mauvais état.

L'indemnisation des accidents de la vie courante

L'indemnisation de ces accidents va dépendre de chaque situation. Dans certains cas, le fait d'avoir chuté ou d'avoir glissé peut être la faute d'une autre personne ou entreprise qui aura été négligente, tel que par exemple des barres en fer laissées sur trottoir, ou le fait de ne pas avoir enlevé une flaque d'eau dans un supermarché, ou encore le défaut d'entretien d'une marche dans un escalier.

Dans ce type de situation, il est fréquent que la personne responsable de l'accident soit assurée, et il sera alors possible, si les conditions sont réunies, de demander une indemnisation à la compagnie d'assurance.

Dans d'autres cas, ces accidents peuvent survenir sans que ce soit la faute d'une autre personne, par exemple, une chute dans une baignoire par perte d'équilibre.

L'indemnisation sera alors possible si la victime a souscrit une assurance dite « multirisque » ou « vie privée ». Cela est plus fréquemment le cas que beaucoup de personnes ne le pensent, car souvent, on ne connaît pas avec précision l'étendue des garanties des contrats que les assureurs font signer. Il est alors possible de demander une indemnisation par la mise en jeu des contrats d'assurance.

Intervention du cabinet de Me BINISTI pour l'indemnisation des accidents de la vie courante

Mon cabinet intervient à toutes les phases (mise en cause de l'assureur, expertise médicale et indemnisation) et peut être présent à Paris et sur l'ensemble du territoire, et notamment sur Lyon, Bordeaux, Lille, Strasbourg et Marseille.

Si l'état de santé n'est pas consolidé (c'est-à-dire stabilisé), le cabinet intervient pour obtenir des provisions (c'est-à-dire des avances sur l'indemnisation définitive).

S'il n'y a pas d'accord entre médecins ou si la compagnie refuse d'organiser une nouvelle expertise, une expertise judiciaire peut être demandée au Tribunal en référé (procédure d'urgence).

Enfin, si aucun accord amiable ne peut être trouvé avec la compagnie d'assurances, le recours aux Tribunaux peut être envisagé.

Contact

c